Expositions
Leave a comment

Phélix Ludop

Figure de proue

EXPOSITION du 12 au 31 mai 2016


Phélix Ludop Dans le cadre du mois des cultures d’Afrique, le MOCA, HCE Galerie expose un artiste de la Caraïbe, qui a longtemps travaillé dans un atelier du 93, Phélix Ludop.


Il y installe les vestiges de notre monde .Celui-ci aura disparu dans un futur indéterminé et sera redécouvert dans un futur encore plus lointain par des êtres conscients doués d’une sensibilité à fleur de peau. Tous les artefacts qui ont étendu notre mainmise sur le monde, depuis le silex jusqu’aux techniques les plus sophistiquées, sont assemblés en toute débauche par une nature extravagante, défigurés, rongés par le sel et d’invraisemblables corrosions dans les profondeurs marines. Chimiste et alchimiste l’artiste s’identifie dans sa gestuelle à cette patine du temps, à partir de l’ailleurs dont il est porteur, dont on trouve un écho sur les murs, avec les traces mystérieuses de cités inconnues, tibétaine ou pharaonique…

L’exposition se veut une entrée en Ludopie, dans un univers jalonné par des indicateurs, logos, blasons, des signes pour alerter la réflexion, semer le doute et poser l’énigme quant à ces images germinatives, fusionnelles qui prolifèrent d’une œuvre à l’autre pour se fixer dans une image pérenne, substantielle de tout ce qui se condense dans cette frappe du mot « Ludopie » : un raccourci pour « le jeu du monde »,un espace situé nulle part et partout, la scène où se joue tout ce dont on peut jouer et qui se joue de nous. Comme le Sphinx, Ludop pose d’énigmatiques questions. Il fait résonner les astres dans le désastre. Dans dévaster (est il vraiment dévasté ce monde de vestiges et de ruines ?) il fait entendre et voir la grandeur et l’ampleur du vaste, l’étendue à perte de vue en détournant du seul ravager ou ruiner. Aux aguets ! Mais rassurez vous, vous ne serez pas dévorés si vous ne répondez pas aux énigmes !

Phélix Ludop propose d’offrir un tableau à celui qui trouvera les deux réponses à l’énigme suivante :

Je suis un blason omniprésent dans les peintures de Ludop exposées actuellement à HCE Galerie.
Ma devise est, balbutiée dans une langue parlée dans 808 000 ans:Avec mes chuitotés je réduisais les ecquartoins du monde;
-Qui suis-je?
-Quelle est ma devise, traduite dans la langue d’aujourd’hui?

des indices seront donnés à la galerie et sur le site de la galerie les 18 et 25 mai.Le tableau offert est visible à la galerie

indice du 18 mai: “anagramme” (ex: réalité/atelier)

indice HCE du 25 mai:” Que nul n’entre ici s’il n’est géomètre”: chercher une figure géométrique!

Les réponses devront être déposées à la galerie. Le tableau sera remis au gagnant le samedi 4 juin à 18h lors d’une cérémonie très ludopienne! S’il y a plusieurs gagnants, il y aura un tirage au sort!Entrez dans cette aire de jeu, en Ludopie, qui n’exige qu’un regard perspicace et de l’ingéniosité! N’oubliez pas la visite guidée du samedi 28 mai à 17h qui vous y introduira en douceur!

la réponse est:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *